Image

Emballé 5.0 : le concours d’innovation packaging

Emballage des produits du petit-déjeuner ou de l'hygiène : le concours proposé par le CNE permet d'éco-concevoir de nouvelles pistes packaging

Emballé 5.0

Depuis plusieurs années, le Conseil National de l’Emballage (CNE) souhaite distinguer et valoriser des pistes d’innovations proposées par les étudiants.

Pertinents pour le consommateur, porteurs de sens pour le bien commun et pour la préservation de l’environnement, exemplaires en termes d’éco-conception des produits emballés, ces projets permettent d’imaginer les emballages de demain.

« Selon la loi anti-gaspillage, d’ici 2040, les emballages plastiques à usage unique seront interdits »

L’éco-conception, au-delà de la prévention par réduction à la source, a pour but de concevoir des produits respectant les piliers du développement durable sur tout le cycle de vie du couple produit emballage (de l’extraction des matières à sa valorisation en fin de vie).

 

Un concours national très prisé !

Le concours est ouvert à un nombre limité d’écoles et d’universités (formations post-bac) retenues par le CNE. L’IUT de Chambéry en fait partie !

Les 4 équipes d’étudiants de 2ème année de BUT PEC ont jusqu’au 17 janvier 2023 pour rendre leur copie.

 

Ce dossier sera évalué par un jury de 15 professionnels de l’emballage, du CNE, du design et des journalistes de la presse écrite sur des critères précis :

  • La capacité à proposer des solutions innovantes
  • Le caractère transposable à d’autres packagings et/ou à d’autres marchés de produits
  • L’intégration du développement durable
  • La prise en compte de l’usage par l’utilisateur, le consommateur
2 Thèmes d’études et 2 produits au choix

Pour cette session 2023, deux thèmes sont proposés :

  • Le Juste Emballage par la Prévention – Réduction à la source : l’emballage doit être optimisé en poids et/ou en volume conformément au Code de l’environnement. Cette réduction à la source peut être investiguée quelle que soit la nature de l’emballage (primaire, secondaire, tertiaire).
  • Le Réemploi, soutenu par la réglementation en vigueur est un levier de conception des emballages ; ce réemploi peut être réfléchi quelle que soit la nature de l’emballage en B to C ou en B to B.

Les étudiants ont également le choix du produit à emballer :

  • Le marché des produits du petit-déjeuner (café, thé, céréales, pâtisserie, etc.)
  • Le marché des produits d’hygiène utilisés dans la salle de bain.

« le ré-emploi implique 10 utilisations au minimum pour le même produit. Les consommateurs d’aujourd’hui sont-ils prêts à des recharges ou plutôt une consigne ? »,  se demande Chloé et son groupe chargé du ré-emploi des produits du petit-déjeuner

Après un lancement du concours en visioconférence par Bruno Siri, Délégué général du Conseil National de l’Emballage, les premières revues de projet ont eu lieu à l’IUT pour dresser une première analyse des marchés (études marketing, analyse et habitudes de consommation,…) et concevoir de toutes nouvelles propositions d’emballage.

Projets à suivre dans les prochaines semaines au cours desquelles les étudiants mettront en pratique toutes les compétences acquises pendant leur cours avec les équipements disponibles à l’IUT. Entre autre :

  • Modélisation et impression de maquette 3D  via SolidWorks, ArtiosCAD, imprimante Zund et à dépôt de fil
  • Innovation dans les propositions avec une attention toute particulière en matière de développement durable
  • Création d’une solution viable techniquement et commercialement (maîtrise des coûts, contraintes logistiques et de stockage, sécurité des usagers, etc..)

 

Réalisé par

PACKAGING BUT

PEC / BUT / Packaging / Ecoconpcetion

Image

Voir le projet suivant

Lorsque des étudiants athlètes de haut niveau décident d'allier leur sport aux études des matériaux